​Véhicules

Transporter vos chevaux n’est pas une mince responsabilité.

Votre camion ou votre van est un investissement important. C’est pourquoi le sujet de l’assurance se doit d’être approfondi pour vous protéger parfaitement.

En cas d’accident ou de vol, il importe que votre contrat soit adapté à votre situation et à vos attentes

Attention dans un grand nombre de cas, le contrat ne prévoit pas les aménagements spécifiques au transport du cheval. Seul le châssis est assuré ! C’est un point à prendre en compte systématiquement pour ne pas avoir de déception. Le coût d’une caisse « chevaux » est élevé et doit être traité indépendamment du coût du véhicule tracteur.

Vos équipements motorisés doivent également faire l’objet de protections adaptées. 

Différentes extensions peuvent être souscrites. Voilà quelques exemples pratiques : 

- l’assistance à 0km du domicile qui permet d’être dépanné même chez soi, 

- le contenu pour indemniser un vol de selle (sous réserve d’effraction comme toujours en cas de vol), la protection juridique : dans le cadre d’un litige avec son garagiste pour tenter de trouver une solution à l’amiable. 

Le van quant à lui peut être assuré via le contrat du véhicule tracteur ou via un contrat séparé. C’est un autre sujet à ne pas négliger non plus.

Certes, le van bénéficie des garanties du contrat du véhicule tracteur. Il faut au préalable déclarer l’existence de ce van à l’assureur de votre voiture. Cet ajout fera ou pas l’objet d’une surprime selon l’appréciation de l’assureur. Mais attention, dès que le van est dételé, il n’y alors plus de couverture. En cas de vol la nuit sur la parking d’un concours, que se passe-t-il ? Il est vraisemblable que le contrat auto ne pourra pas fonctionner. Tous ces points méritent d’être validés en amont pour éviter les mauvaises surprises.